";s:21:"divi_integration_body";s:1562:"

Expérience d’auteur

Richard Aubry, le lieutenant-colonel écrivain

Richard Aubry, né à Montréal en 1949

Auteur de 11 romans, dernière parution en date : La mort de la Perle

Je suis un officier retraité depuis 20 ans après avoir eu une carrière hors de l’ordinaire de plus de 36 années de bons et loyaux services au sein des Forces armées canadiennes. Celle-ci m’a conduit un peu partout dans le monde, j’ai vécu 15 ans en Europe, en Asie et en Afrique.

Vous souvenez-vous comment vous était venue l’idée d’écrire votre premier livre il y a quelques années ?

J’ai tenu un journal familial mensuel durant les premières huit années de ma retraite dans lequel je racontais des passages de ma carrière, j’ai décidé de rassembler le tout en mémoires que j’ai publiées en trois tomes chez BouquinBec de façon à léguer à ma fille unique un souvenir tangible de ma vie militaire.

Quelle place occupe l’écriture dans votre vie ?

L’écriture est devenue rapidement un passe-temps important pour moi en dehors des saisons estivales. J’y consacre alors de nombreuses heures par jour sans m’attacher à une routine particulière, écrivant principalement en matinée.

Richard Aubry, né à Montréal en 1949

Auteur de 11 romans, dernière parution en date : La mort de la Perle

Les sujets de vos romans résonnent souvent étonnamment avec les actualités internationales. Comment procédez-vous pour les élaborer ?
J’aime aborder dans mes romans des sujets qui font l’actualité du moment comme la crise de l’Ébola en Afrique de l’Ouest, les inondations au Québec, les gangs de motards, le terrorisme international et domestique, etc. Mes recherches se font principalement à partir de l’Internet et mon expérience de la diplomatie internationale de presque 20 ans me sert énormément. Lorsque je commence à écrire un roman, je n’ai généralement pas de plan détaillé. J’ai un sujet en tête et je commence à le développer en y insérant mes personnages fictifs. Je laisse alors libre court à mes héros et héroïnes et je n’ai qu’à mettre par écrit leurs aventures que je vois défiler dans mon imaginaire.
Comment aviez-vous entendu parler de BouquinBec pour la première fois ?

J’ai rencontré pour la première fois M. et Mme Dulac, les propriétaires de BouquinBec, lors du Salon du livre de l’Estrie en 2014 lorsqu’ils étaient en négociation pour le rachat de BouquinPlus. J’ai employé au tout début de mon aventure d’écriture une réviseure et un graphiste qui étaient associés avec BouquinPlus. Ils m’ont toujours accompagné depuis. Je suis demeuré avec BouquinBec par la suite pour la publication de tous mes autres livres.

Pouvez-vous nous décrire vos expériences de publication avec BouquinBec ?
Mes négociations avec Mme Sylvie Dulac pour tout ce qui concerne l’impression et la mise en vente sur la librairie en ligne de mes livres ont toujours été une tâche agréable car elle est d’une extrême gentillesse et d’une grande efficacité. En fait, j’apprécie grandement le professionnalisme de tout le personnel de BouquinBec qui se reflète dans la qualité des livres produits.
Quels conseils aimeriez-vous donner aux écrivains qui pensent éventuellement se lancer dans la publication d’une série de livres ?
Si j’avais un conseil à donner à de futurs auteurs de séries, je leur recommanderais d’élaborer un plan d’écriture à long terme. Je leur dirais aussi d’avoir confiance en eux et de penser grand. L’aspect financier que le désir d’écrire une série implique n’est pas à négliger. À moins d’un succès inespéré et immédiat, il n’y a pas, selon moi, d’argent à faire à publier à répétition des romans qui se vendent à peu d’exemplaires. Seule demeure la satisfaction personnelle de contribuer à des débats sur des enjeux qui touchent un grand nombre de personnes.
Prévoyez-vous de publier d’autres livres ?
L’idée d’écrire un autre thriller politico-militaire de fiction-réalité me tataouine toujours l’esprit. Je n’ai pas encore de sujet bien précis mais les événements actuels dans le monde présentent de nombreuses possibilités intéressantes. Pour l’instant, je profite de la saison estivale précoce à mon chalet dans les Basses Laurentides.

Résumé du livre

Depuis plusieurs années déjà, le Québec subit des pressions répétées de la part des États-Unis pour qu’il déploie, avec le Canada, une force militaire afin de rétablir et de maintenir la sécurité en Haïti.

Avant de s’engager résolument, le gouvernement québécois désire préalablement présenter aux autorités politiques haïtiennes son nouveau plan en cinq points pour sécuriser le pays et assurer la tenue d’élections libres et crédibles.

Harry's Bracelet - Denis Renaud