Nom

Grille Liste

5 par page

Articles 21 à 25 sur un total de 80

Page :
  1. 3
  2. 4
  3. 5
  4. 6
  5. 7
  1. La reine sauveur parle au monde

    40,00 $CA
    Une étude des médecines traditionnelles. En savoir plus
  2. Quête de sens

    15,00 $CA
    Quête de sens est un voyage intérieur. Le titre de chacun des poèmes détermine l’itinéraire de ce long parcours. En savoir plus
  3. De la lumière et des ampoules

    10,00 $CA
    En 2003, Pascal quitte femme et enfants (avec leur bénédiction) pour partir deux mois marcher sur les chemins de Compostelle avec son meilleur ami d’enfance. Durant les 1600 kilomètres du voyage, il tiendra un blogue afin de partager pas à pas son expérience. Entre sueurs et ronflements, il a découvert qu’il suffit de mettre un pied devant l’autre pour aller loin. En savoir plus
  4. Miragoâne : L'école de la vie

    Miragoâne : L’école de ma vie est un récit autobiographique qui dépeint la vie en Haïti avant, pendant et après le cruel séisme qui secoua l’île et son peuple en 2010. Déborah nous entraine avec elle dans les quartiers de Miragoâne, une ville côtière, animée de marchés à ciel ouvert et de cuisines au grand air, et nous accueille dans sa Cité, parmi les siens. L’auteure choisit de raconter le quotidien le plus courant, avec tous ses détails : sa lavandière qui lave, ses voisins qu’on croise, les enfants qui étudient ou qui jouent, le boulanger qui part faire ses livraisons... Riche en dialogues, ce récit regorge de proverbes en créole, témoins de la sagesse acquise des expériences du passé. « Men anpil chay pa lou », oui, à plusieurs mains la charge est moins lourde. Lecture à la fois poignante et rassurante, Miragoâne : L’école de ma vie nous fait voir Haïti autrement. Et, qui sait, pourrait même inciter des voyageurs à entrevoir une visite en Haïti différemment. En savoir plus
  5. Du Congo belge au Québec

    16,00 $CA
    De Kizoladio, son village natal au Congo belge, à Québec, en passant par Kinshasa, l’Oregon et la Baie James, Ruffin Isaya raconte ici les hauts et les bas d’un parcours inusité, celui d’un jeune Congolais décidé à échapper à la vie misérable de cultivateurs dominés par les colonisateurs blancs. Son père, enseignant bénévole et évangéliste, lui inculque l’importance de l’éducation et lorsqu’il quitte sa famille à l’âge de neuf ans pour entrer à l’école primaire à plus de 140 km de chez lui, il sait déjà lire, écrire et calculer dans sa langue maternelle, le kikongo. Il devra apprendre le français pour poursuivre ses études dans des conditions matérielles difficiles et obtenir son diplôme d’enseignant. Professeur à Kinshasa et militant actif pour l’indépendance de son pays, étudiant boursier aux États-Unis, puis employé gouvernemental éphémère à son retour, Ruffin Isaya quitte définitivement le Congo alors que commence la dictature de Mobutu. Il débarque à l’aéroport de Mirabel en 1966 et étudie à l’Université Laval. Il en sort avec un baccalauréat en sciences économiques et… sa future femme. Cela fait maintenant un demi-siècle que Ruffin Isaya a posé le pied au Québec. Mais il n’a jamais oublié ses origines, ni son clan de Nsindi A Dieke dont il est le chef coutumier, ni de s’occuper des terres ancestrales au Congo, pour lesquelles il doit encore se battre. En savoir plus
Nom

Grille Liste

5 par page

Articles 21 à 25 sur un total de 80

Page :
  1. 3
  2. 4
  3. 5
  4. 6
  5. 7