45,00 $CA

Disponibilité : En stock

Réf. : BK100802

À Piedmont, dans les Laurentides, le 21 février 2009, deux enfants sont retrouvés morts dans leur lit. Leur père, le docteur Guy Turcotte, un cardiologue de l’Hôpital de Saint-Jérôme, avoue aux policiers les avoir tués. Voulant s’enlever la vie, il a ingurgité, la veille, du lave-glace. Il est conduit aux urgences de l’Hôpital de Saint-Jérôme. Sa séparation récente d’avec sa femme l’a complètement démoli. Une relation en montagnes russes et l’infidélité ont détruit ce couple. Turcotte est confiné à l’Institut Philippe-Pinel pour y recevoir des traitements psychiatriques. Puis, il est envoyé au Centre de détention de Rivière-des-Prairies où il tente encore une fois de s’enlever la vie. À la fin, il est jugé apte à subir son procès. La poursuite plaide qu’il a voulu se venger de sa femme en lui enlevant ses enfants. La défense admet que Guy Turcotte a commis ce crime, mais qu’il ne l’a pas fait avec préméditation et de propos délibéré. L’état d’esprit de l’accusé au moment des événements est l’unique enjeu de cette affaire. En 2011, après un long procès, le jury le déclare non criminellement responsable du meurtre de ses enfants. La poursuite interjette appel. La Cour d’appel ordonne la tenue d’un nouveau procès qui aura lieu en septembre 2015. Le 15 janvier 2016, Guy Turcotte est condamné à purger 17 années de pénitencier avant d’être admis à demander une libération conditionnelle. Le 3 décembre 2016, Guy Turcotte se désiste de son appel du verdict de culpabilité du meurtre sans préméditation de ses deux enfants. Il maintient cependant son appel de la condamnation.

* Champs obligatoires

+ -