19,95 $CA

Disponibilité : En stock

Réf. : BK101178

Les œillades furibondes

Par définition, une œillade est un regard ou un clin d’œil plus ou moins furtif, signe de tendresse, de bienveillance, de connivence ou de séduction.

C’est le cas notamment dans les textes J’ai si peur d’oublier, Comment te dire que…, La presque centenaire, Chère tante Aline, Il s’en est allé et Un grand-père qui transcendent la douleur, la mélancolie, l’émoi et le désespoir face à la perte d’un être cher.

Quant aux suites poétiques intitulées J’ai connu la mort et Ô désespoir!, les œillades sont plutôt assassines et elles respirent la fureur de vivre, la trahison, la révolte et l’abandon.

Finalement, on découvre un clin d’œil constituant une invite amoureuse ou coquette dans les textes Loin de celui que j’aime, J’ai soif de toi, Mon homme et Baise-moi.

* Champs obligatoires

+ -