16,00 $CA

Disponibilité : En stock

Réf. : BK100907-00

De Kizoladio, son village natal au Congo belge, à Québec, en passant par Kinshasa, l’Oregon et la Baie James, Ruffin Isaya raconte ici les hauts et les bas d’un parcours inusité, celui d’un jeune Congolais décidé à échapper à la vie misérable de cultivateurs dominés par les colonisateurs blancs.

Son père, enseignant bénévole et évangéliste, lui inculque l’importance de l’éducation et lorsqu’il quitte sa famille à l’âge de neuf ans pour entrer à l’école primaire à plus de 140 km de chez lui, il sait déjà lire, écrire et calculer dans sa langue maternelle, le kikongo. Il devra apprendre le français pour poursuivre ses études dans des conditions matérielles difficiles et obtenir son diplôme d’enseignant.

Professeur à Kinshasa et militant actif pour l’indépendance de son pays, étudiant boursier aux États-Unis, puis employé gouvernemental éphémère à son retour, Ruffin Isaya quitte définitivement le Congo alors que commence la dictature de Mobutu. Il débarque à l’aéroport de Mirabel en 1966 et étudie à l’Université Laval. Il en sort avec un baccalauréat en sciences économiques et… sa future femme.

Cela fait maintenant un demi-siècle que Ruffin Isaya a posé le pied au Québec. Mais il n’a jamais oublié ses origines, ni son clan de Nsindi A Dieke dont il est le chef coutumier, ni de s’occuper des terres ancestrales au Congo, pour lesquelles il doit encore se battre.
+ -