";s:21:"divi_integration_body";s:1562:"

12 conseils pour créer une infolettre réussie avec Mailchimp

Juin 30, 2022 | Promotion et vente

Il existe de nos jours une multitude d’outils numériques permettant aux entreprises, aux entrepreneurs et même aux artistes de faire leur promotion et de faire connaître leur marque au grand public. Que ce soit via les réseaux sociaux, un blogue ou une infolettre, il est indispensable de garder contact avec son audience lorsqu’on est en affaires. Après vous avoir présenté pourquoi une infolettre est en 2022 un outil absolument incontournable, nous allons vous partager dans cet article nos conseils pour réussir votre infolettre avec Mailchimp, l’un des meilleurs outils pour ceux qui débutent en email marketing.
Évidemment, d’autres outils tels que Cyberimpact (solution francophone et québécoise), Sendinblue, ou encore HubSpot existent, pour ne nommer que ceux-ci. Nous allons vous expliquer dans un premier temps pourquoi Mailchimp nous apparaît comme étant la meilleure solution dans cette liste. Si vous préférez utiliser un autre logiciel, notez que vous pourrez tout de même appliquer la plupart des astuces détaillées dans la suite de cet article.

Qu’est-ce que Mailchimp ?

Fondé en 2001, Mailchimp est rapidement devenu un logiciel très populaire sur le marché des outils de gestion d’infolettres grâce à ses fonctionnalités avancées et son prix abordable*. Mailchimp est aujourd’hui un logiciel de marketing complet : CRM, automatisation de tâches, site web, fonctions e-commerce, outil de rapports, sans oublier évidemment le email marketing.

*La version gratuite de Mailchimp permet de gérer jusqu’à 2000 contacts et d’envoyer jusqu’à 10 000 courriels par mois.
Mailchimp en quelques chiffres :

de personnes utilisent Mailchimp à travers le monde

de courriels sont envoyés chaque jour via la plateforme

%

du marché de email marketing est détenu par Mailchimp

Pourquoi utiliser Mailchimp pour son infolettre ?

Utiliser un logiciel d’email marketing est essentiel si vous souhaitez créer une infolettre professionnelle pour commercialiser votre projet, votre entreprise ou votre nouveau livre. Grâce à son statut de leader sur ce marché, Mailchimp a notamment trois arguments de taille à faire valoir :

La sécurité

La protection des données personnelles est un enjeu majeur lorsqu’il est question de communiquer avec une audience. En utilisant Mailchimp, vous profiterez d’un outil extrêmement sûr de ce point de vue-là ; vous aurez la garantie que vos listes de contacts et le contenu que vous partagerez seront protégés par les meilleurs protocoles de sécurité.

De plus, grâce aux serveurs de Mailchimp, vos envois auront également plus de chance d’être identifiés par les boîtes de réception de vos destinataires comme des communications dignes de confiance, et ne finiront donc pas dans leurs dossiers « Indésirables/Pourriels ».

Les nouveautés

Pour rester à la pointe dans son domaine, Mailchimp a toujours misé sur une forte culture de l’innovation. Si une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur le marché des logiciels d’infolettre, vous pouvez être assez certains que Mailchimp sera la première plateforme à vous la proposer, et à l’améliorer au fur et à mesure des mises à jour.

De nouveaux gabarits de courriels ou effets visuels sont ainsi régulièrement ajoutés sur leur plateforme, et vous permettront de rendre vos courriels toujours plus professionnels et personnalisés.

Le support

Choisir une plateforme aussi importante que Mailchimp, c’est enfin avoir accès à un service client (clavardage en ligne ou par courriel), qui pourra rapidement vous venir en aide en cas de problème.

Leur site contient également une section Ressources, grâce à laquelle vous pourrez vous former aux meilleures pratiques pour faire grandir votre audience et améliorer sans cesse vos résultats.

À ce jour, le seul défaut notable de Mailchimp est le fait qu’elle est principalement disponible en anglais (la section Ressources est disponible dans plusieurs langues dont le français, mais l’interface utilisateur en anglais seulement). Rassurez-vous :

  • Il est toutefois possible d’utiliser l’outil de traduction automatique de votre navigateur pour changer l’affichage du texte vers le français (pour Google Chrome cliquez ici, pour Safari sur Mac cliquez ici) ;
  • Et les formulaires et campagnes Mailchimp qui s’afficheront sur l’écran de vos lecteurs sont également disponibles en plusieurs langues, dont le français (pour le tutoriel, cliquez ici).

Vous souhaitez publier un livre ?

Les 12 astuces pour une infolettre réussie avec Mailchimp

Les logiciels comme Mailchimp sont de puissants outils, qui peuvent parfois sembler complexes à utiliser lorsqu’on débute en email marketing. Voici donc 12 conseils pratiques pour vous aider à les maîtriser et créer une infolettre réussie.

1. Créez un formulaire d’abonnement

Il est important d’obtenir le consentement de vos abonnés avant de leur envoyer vos infolettres. Cela fait en effet partie des règles de base à respecter de la Loi canadienne anti-pourriel. C’est également une question d’éthique : vous ne voulez pas trahir la confiance de ceux qui vous suivent en leur envoyant des messages qu’ils n’ont pas explicitement souhaité recevoir.

En aucun cas vous ne pouvez acheter des listes d’adresses courriels sur Internet ou importer dans Mailchimp des groupes de contacts sans leur permission. En cas de non-respect de cette règle et d’envoi d’infolettres promotionnelles non sollicitées, vous risqueriez non seulement de nuire à votre réputation en ligne, mais seriez également passible d’amendes et de poursuites judiciaires.

La manière la plus simple de se conformer aux différentes règles exigées par la loi est de créer un formulaire d’abonnement, qui explique clairement le type de communications que les abonnés recevront (exemples : actualités, promotions, invitations à des événements), et, si possible, la fréquence approximative des envois. Après avoir rempli le formulaire, vos abonnés devraient ensuite recevoir un courriel automatisé les invitant à confirmer leur intention d’abonnement.

2. Organisez votre audience en utilisant des listes

Les listes, aussi appelées segments, permettent d’organiser vos contacts selon différentes caractéristiques à l’intérieur de votre logiciel d’infolettre. Vous pouvez les utiliser pour envoyer des informations ciblées aux personnes qu’elles intéresseront le plus, et donc optimiser les résultats de vos envois !

3. Donnez vie à vos envois avec un gabarit personnalisé

Mailchimp offre plusieurs options de gabarits uniques qui sont faciles à personnaliser. Faites-en bon usage ! De cette façon, vous n’aurez pas à passer des heures à designer votre infolettre ou créer de toutes pièces le visuel de vos envois. Il suffit simplement de choisir un gabarit dont le style vous plaît parmi ceux qui sont offerts, puis de modifier ses différents éléments pour le personnaliser à votre image. Exemples de gabarits offerts par Mailchimp :

4. Soignez les textes de vos courriels

Lorsque vient le temps de préparer une de vos infolettres, assurez-vous d’utiliser toutes les options que Mailchimp met à votre disposition. Voici quelques exemples :
La police de caractère : Utilisez une police facilement lisible : la simplicité est souvent le meilleur choix à faire. Il est aussi important de garder une taille de texte raisonnable, idéalement égale ou supérieure à 12 pts. Si vous avez besoin de réduire la taille de la police, c’est peut-être un signe que vous avez trop de texte ! Pour les titres, vous pouvez utiliser une police différente avec une taille légèrement supérieure (18-22 pts) et en utilisant l’option gras comme mise en forme.

Le sujet du courriel : Tâchez toujours de trouver un sujet de courriel court, accrocheur et créatif pour augmenter le taux d’ouverture de vos envois. Par exemple :

  • Présentez une solution à un problème
  • Piquez la curiosité avec une question
  • Surprenez vos lecteurs avec une statistique
  • Utilisez le prénom de vos lecteurs en insérant un champ personnalisé (Mailchimp vous permet de personnaliser le sujet avec les informations récoltées sur vos contacts, comme par exemple leur prénom).

Le texte d’aperçu : Optimisez le texte d’aperçu de vos courriels pour améliorer le taux d’ouverture de vos courriels. Le texte d’aperçu est le court texte qui s’affiche à la suite du sujet de votre envoi. Puisque vos lecteurs liront le sujet et la phrase qui suit, il est important qu’il soit intéressant, court et pertinent !

Les appels à l’action (CTA) : Portez une attention particulière au design de vos “appels à l’action”, communément appelés CTA (Call to Action en anglais). Nous vous recommandons de créer des boutons colorés pour diriger vos lecteurs vers les objectifs les plus importants de votre infolettre, et d’ajouter des liens dans le corps du texte pour les liens plus secondaires, comme ceci :

Les liens vers vos réseaux sociaux : N’oubliez pas d’inclure des liens vers votre site web et vos différentes pages de réseaux sociaux au bas de votre envoi.

5. Apprenez à bien vous servir des images

Pour capter l’attention de vos lecteurs, votre infolettre devrait toujours contenir des images (photo, illustration, dessin). Celles-ci permettent d’alléger la lecture et de communiquer votre message d’une façon plus attrayante. Il est recommandé d’utiliser au moins une image dans votre infolettre, que ce soit en tête, dans le corps du message ou en pied.

Attention cependant à ne pas tomber dans l’excès et à utiliser trop d’images : certaines pourraient en effet ne pas s’afficher correctement pour certains de vos lecteurs, dépendamment de leur ordinateur, système d’exploitation, ou même de leur fournisseur de service Internet. Il est donc important de ne pas totalement dépendre des images pour bien communiquer votre message, mais de les utiliser en complément du texte, et avec parcimonie. Pour mettre toutes les chances de votre côté et limiter ce risque, utilisez des images de taille raisonnable (1200 pixels de largeur maximum, et dont le poids est inférieur à 1 Mo).

Veillez enfin à utiliser des images dont vous détenez les droits d’utilisation. De nombreux sites existent (souvent gratuits), sur lesquels vous pourrez trouver des images libres de droits.

6. Misez sur la qualité et la simplicité pour le contenu

Pensez à tous les courriels que vous recevez chaque jour… et maintenant demandez-vous lesquels sont réellement utiles ? Vos lecteurs sont sûrement abonnés à plusieurs infolettres différentes, et voient donc passer de nombreuses informations sous leurs yeux.

Chacune de vos infolettres doit donc avoir un vrai message à faire passer pour ne pas être ignorée lorsqu’elle atterrit dans la boîte de réception de votre liste d’abonnés. Le pire serait que votre lectorat considère vos courriels comme du “spam”, c’est-à-dire des messages indésirables. Si cela arrivait trop fréquemment, ou si votre liste était composée de trop nombreuses adresses courriels invalides, Mailchimp pourrait même restreindre votre capacité d’envoi. Il est donc important de ne pas partager des infolettres à une fréquence trop élevée, ni avec trop de contenu “indigeste”. La simplicité est de mise en email marketing.

Assurez-vous de choisir le contenu le plus intéressant et pertinent à partager dans votre infolettre, en alternant par exemple les types de contenu d’un envoi à l’autre pour que vos abonnés ne puissent jamais totalement savoir ce que vous leur avez préparé :
  • Du contenu d’actualité, pertinent au moment où il est reçu ;
  • Du contenu éducatif, aussi bien théorique que pratique ;
  • Du contenu historique, pour renforcer leur culture générale ;
  • Du contenu drôle, original et unique.

7. Vérifiez attentivement que tout est bien paramétré

Ça y est, vous avez une infolettre prête à partir. Mais attention ! Êtes-vous sûr que tout a bien été paramétré, qu’aucune erreur ne s’est glissée ? Il n’est pas possible de modifier une infolettre après qu’elle a été envoyée, donc vous n’avez pas de 2éme chance !

Voici une liste de choses à vérifier avant de procéder à l’envoi. Assurez-vous que :
  • Le sujet de votre message et le texte d’aperçu sont tous les deux courts et pertinents ;
  • Les titres sont bien ajustés ;
  • Tous les liens dirigent vers les bonnes pages ;
  • Tout le texte a été révisé et corrigé avec un logiciel comme par exemple Antidote ;
  • Les images sont à la bonne taille ;
  • Tous les gens qui recevront le courriel ont donné leur consentement à recevoir vos messages selon les critères de la Loi canadienne anti-pourriel ;
  • Le design de votre infolettre s’adapte bien aux écrans de téléphones, tablettes et ordinateurs ;
  • Un lien de désabonnement a été inclus au bas de votre envoi pour permettre à ceux qui vous suivent de modifier facilement leurs préférences de réception, ou simplement de se désabonner.

Mailchimp permet de prévisualiser vos envois avant de lancer une infolettre à votre audience. De cette façon vous n’aurez pas de mauvaises surprises ! Utilisez soit la fonction « Inbox Preview » ou « Envoi d’un email de test » pour vérifier que votre infolettre est parfaite.

8. Faites des tests avec la fonction de test A/B

Pour ceux qui sont intéressés par des fonctions plus avancées et qui veulent améliorer les performances de leurs infolettres, nous vous recommandons d’explorer la fonction de test A/B. Les tests fractionnés, également appelés A/B testing en anglais, sont une façon de comparer les résultats en fonction d’une ou plusieurs variables.

Avec Mailchimp, il est ainsi possible de créer une seconde version de votre infolettre (la version “B”) pour tester certaines de vos hypothèses. L’envoi en A/B testing est automatiquement fait par Mailchimp : le logiciel s’occupera d’envoyer de manière aléatoire à chacun de vos abonnés une des deux versions de votre infolettre.

Par exemple, vous pourriez tester la performance du sujet de votre infolettre :

  • La version “A”, avec un sujet d’envoi conventionnel du type : Infolettre du printemps 2022 : actualités & nouveautés ;
  • La version “B”, avec un sujet plus accrocheur du type : Découvrez le conseil d’écriture qui a changé ma vie.
Lorsque l’envoi sera complété, vous pourrez comparer la performance des deux versions de l’infolettre et identifier ce qui fonctionne le mieux avec votre audience.

Afin que les résultats soient faciles à interpréter, il est toujours préférable de tester de petites différences entre vos deux versions, plutôt que des changements radicaux. Nous vous conseillons ainsi de tester un seul élément à la fois, et de commencer avec le sujet du courriel pour vous familiariser avec cette fonction avancée de Mailchimp.
Voici quelques idées de variables à tester avec un test A/B :

  • Texte d’aperçu du courriel,
  • Texte des boutons d’appels à l’action,
  • Image d’en-tête,
  • Texte du titre d’en-tête…
Ressources Mailchimp :

9. Utilisez les fonctions d’optimisation de l’heure d’envoi

Une fois votre infolettre entièrement préparée et prête à partir, il reste encore un dernier paramètre crucial à prendre en compte : le moment où elle sera envoyée. Il serait en effet dommage que tous vos efforts ne soient pas récompensés à leur juste valeur uniquement à cause d’une heure d’envoi mal choisie.
Des études sont régulièrement menées sur ce sujet, et montrent années après années que le mardi, le mercredi ou le jeudi sont les jours à privilégier pour envoyer une infolettre, préférablement en milieu de matinée ou milieu d’après-midi.

Pour vous aider dans cette dernière ligne droite, Mailchimp offre deux fonctionnalités intéressantes :

  • Send Time Optimization (Optimisation de l’heure d’envoi), avec laquelle votre infolettre est envoyée au moment optimal pour votre audience dans la période de 24 heures suivant le moment où vous déclenchez l’envoi ;
  • Timewarp, qui permet même d’ajuster l’heure d’envoi des infolettres en tenant compte du fuseau horaire sur lequel se trouve chacun de vos abonnés.

10. Sauvez du temps avec les fonctions d’automatisation

Avoir une infolettre, c’est disposer d’un outil idéal pour communiquer avec son audience. Et puisque certaines communications sont récurrentes et peuvent être déclenchées de manière automatique, Mailchimp offre justement une fonctionnalité pour cela.

Cela vous permettra par exemple de souhaiter la bienvenue aux gens qui s’abonnent à votre blogue ou à votre infolettre, d’envoyer un courriel de “bonne fête” à vos abonnés le jour de leur anniversaire, ou encore de relancer les personnes qui ont mis un de vos produits dans leur panier mais n’ont pas encore complété leur achat. Le tout sans que vous n’ayez à intervenir ou à y consacrer du temps chaque jour.

11. Analysez les rapports pour mieux préparer vos prochains envois

Après avoir envoyé quelques infolettres, vous remarquerez que les statistiques de performance peuvent varier d’un envoi à un autre. C’est tout à fait normal, les raisons peuvent être très diverses : le moment choisi pour l’envoi, le sujet du courriel, le contenu de l’infolettre, la fréquence de vos envois, le taux d’engagement de votre audience, etc.

Pour analyser et mieux comprendre l’impact de ces différents facteurs sur la performance de votre infolettre, il est fortement recommandé d’aller explorer l’outil de rapports dans Mailchimp. Vous y retrouverez de nombreuses données, qui vous permettront d’interpréter la performance de vos envois d’email marketing. C’est en analysant ces rapports que vous pourrez progressivement améliorer vos efforts de promotion.

Voici quelques indicateurs de performances importants, dont vous devriez surveiller l’évolution à chacun de vos envois :

  • Distributions réussies
  • Taux d’ouverture
  • Taux de clics
  • Nombre de clics par ouverture unique
  • Croissance de la liste
  • Résultats du test A/B
  • Revenu total des commandes

12. Profitez du service client de Mailchimp et explorez des ressources complémentaires

Mailchimp offre un support client rapide et efficace. Bien que la plateforme soit principalement disponible en anglais, du support client est bien offert en français, et dans plusieurs autres langues également.

Mailchimp offre aussi une vaste gamme de ressources d’apprentissage intéressantes qui vous permettront de devenir rapidement un pro des infolettres. Si une fonctionnalité vous pose problème, nous vous recommandons vivement d’aller chercher dans la section Ressources de Mailchimp, dans laquelle vous trouverez de nombreuses explications et conseils pratiques.

Finalement, si vous voulez pousser votre apprentissage encore plus loin, vous pouvez aussi acheter un cours d’utilisation pour Mailchimp ou d’email marketing sur une plateforme comme Udemy ou Skillshare. C’est une façon assez abordable et dynamique d’apprendre et d’approfondir ses connaissances sur le sujet.

Conclusion

Grâce à toutes les possibilités qu’elle offre, une plateforme comme Mailchimp est, vous l’aurez compris, bien plus qu’un simple outil d’envoi de courriels. Ses nombreuses fonctionnalités vous permettront non seulement de conserver en tout temps votre indépendance, mais aussi de renforcer votre image de marque auprès de votre audience, et enfin d’améliorer sans cesse votre pitch de vente pour atteindre vos objectifs commerciaux.

Gardez cependant à l’esprit qu’une bonne stratégie marketing ne peut pas consister à mettre tous ses œufs dans le même panier, et que votre infolettre devrait idéalement s’inscrire dans une stratégie plus large. Pour faire grandir votre audience et “alimenter” votre infolettre, il vous faudra en effet aussi consacrer du temps aux autres outils de promotion/vente en ligne qui s’offrent à vous : site web, blogue, réseaux sociaux, boutique en ligne…