";s:21:"divi_integration_body";s:1562:"

BouquinBec c’est un peu l’atelier du père Noël… toute l’année !

Déc 16, 2021 | Milieu littéraire, Témoignages

Une année de plus touche à sa fin, et BouquinBec célèbre joyeusement son 11ème Noël.

2021 a été une excellente année.

Après 2020 et son lot d’incertitudes, elle nous aura permis de réaliser, une fois de plus, à quel point l’écriture et la lecture constituent sans doute les plus puissants réconfortants pour l’esprit humain. L’écriture d’un livre représente probablement l’espace de liberté et de création par excellence dans nos sociétés, un espace sans limites, sans frontières, ni restrictions.

Nous avons accompagné pas moins de 250 nouveaux auteur(e)s en 2021, dans des projets tous plus colorés et singuliers les uns que les autres. Les ventes de notre librairie en ligne ont battu de nouveaux records. Convaincus par le succès de BouquinBec, plusieurs nouveaux collaborateurs nous ont rejoints : ils nous aideront à répondre aux demandes toujours plus nombreuses que nous recevons. Nous les accueillons avec enthousiasme !

Pour terminer cette année en beauté, nous avons décidé de donner la parole à quelques membres de notre équipe. Vous échangez régulièrement avec certains d’entre eux, mais d’autres vous sont inconnus et jouent pourtant un rôle précieux chez BouquinBec… voici leurs visages et leurs conclusions sur cette belle année.

L’équipe de conseillers

Sylvie Dulac

Son nom est certainement celui qui vous sera le plus familier dans cet article, et pour cause : que le sujet de votre manuscrit soit léger comme une opérette, fouillé comme une symphonie ou rythmé comme un concerto, Sylvie est la véritable cheffe d’orchestre de BouquinBec. C’est elle qui veillera à ce que chaque expert de l’édition qui vous accompagnera joue sa partition avec justesse. Toujours proche des auteur(e)s, elle s’assurera que votre expérience soit aussi réussie qu’enrichissante : “Je pense que ma principale valeur ajoutée est ma disponibilité. Les auteur(e)s obtiennent rapidement une réponse à toutes leurs questions, et elles sont nombreuses lors d’une première publication, ce qui est légitime.

Ce que je préfère dans mon travail, ce sont les rencontres et la variété des livres écrits : des livres pour enfants, des biographies, de la poésie, des romans d’amour, des polars, des livres de cuisine, etc. Chaque projet est différent et je ne m’ennuie jamais”.

Ses projets préférés de l’année :
Il y en a beaucoup : j’ai aimé accompagner un maraîcher qui a écrit son premier livre, proposer une solution de graphisme et d’impression de qualité à un couple de particuliers qui voulait imprimer un catalogue de leur collection d’art, aider à la publication de plusieurs beaux livres pour enfants, la liste est longue…

Sylvie Dulac

Son conseil pour ceux qui songent à se lancer dans la publication en 2022 :
Nous faire confiance car nous sommes des professionnels de l’édition et nos solutions sont conçues pour s’adapter à chacun, en fonction de ses besoins et de ses moyens.

Le livre qu’elle écrira (peut-être) l’an prochain :
Si j’écrivais un livre, ce serait sur les relations avec les enfants.

Ce qu’elle espère trouver au pied du sapin le 25 décembre :
J’ai demandé au père Noël d’avoir du temps, car les journées passent bien vite !

Un nouveau chez BouquinBec

Alexis Charlier

Arrivé au Québec en début d’année, Alexis est venu renforcer l’équipe de BouquinBec dans le courant de l’été pour nous permettre de répondre au nombre toujours plus grand de demandes que nous recevons. Grâce à lui, aucune question ne reste sans réponse plus d’une journée !

Ce qui l’a convaincu de s’engager avec nous :
N’ayant pas d’imprimante chez moi, rejoindre BouquinBec était pour moi la solution parfaite pour pouvoir imprimer gratuitement mes billets d’avion pour rentrer en France à Noël… non, je plaisante, plus sérieusement j’ai tout de suite été séduit par BouquinBec parce qu’il s’agit d’une offre réellement originale et très respectueuse des auteur(e)s.

J’ai tout de suite aimé la philosophie d’entreprise et la manière dont BouquinBec veut changer les méthodes de consommation de l’industrie, en prônant l’impression à la demande et l’élimination de toute forme de gaspillage. C’est une compagnie dans l’air du temps, composée d’une équipe dynamique, motivée et chaleureuse.

Ce qu’il espère pour 2022 :
J’espère que l’équipe va continuer de s’agrandir, que nous allons pouvoir développer tous les beaux projets qui trottent dans nos têtes. Et il faut aussi que je reparle à Simon de mon idée d’investir dans une flotte de vélos rouges pour des livraisons en quelques heures à peine…

L’équipe de production

Henri Dulac

Responsable de production en chef, Henri gère le calendrier de l’atelier avec, bien souvent, des contraintes à côté desquelles les films de Tom Cruise passeraient pour des “Missions pas si difficiles que ça“. Il fait partie de ces gens pour lesquels le mot “problème” n’existe pas : “Je suis toujours dans une position d’amélioration continue. Il faut sans cesse retravailler les processus, s’ajuster sur des détails et prendre des décisions afin de répondre au mieux à vos attentes”.

L’endroit où vous pourrez le trouver à coup sûr chez BouquinBec :
Même par téléphone, je ne suis pas forcément facile à joindre ; vous pouvez me chercher… entre le four et le moulin !

Le projet de 2021 auquel il est le plus fier d’avoir contribué :
Si je devais remettre un prix pour la plus belle couverture et mise en page intérieure, ce serait probablement pour Au fil des jours à la mode haiku.
Et le projet que j’ai trouvé le plus intéressant et abouti de manière générale : Je découvre Montréal.

Son conseil pratique pour une année 2022 réussie :
N’annoncez pas publiquement une date de lancement ou de parution trop tôt dans votre processus, car les délais de publication d’un livre dépendent aussi des périodes de réflexion dont vous aurez besoin pour que votre livre soit une réussite. Mieux vaut prendre le temps de bien faire les choses plutôt que de subir la pression du calendrier.

Le titre du livre qu’il écrira (peut-être) en 2022 :
Les recettes ingénieuses du zèbre BouquinBec : ce qu’il vous faut pour atteindre vos objectifs !

Cory Lalonde

Le cinéma nous avait offert Edward aux mains d’argent, dans notre équipe nous avons Cory aux mains d’or : quand elles ne tiennent pas des baguettes de batterie lors de ses concerts, les siennes sont celles par lesquelles passent littéralement tous les livres de l’atelier : “Je suis un peu perfectionniste… donc je m’assure que les coupes (des blocs de pages intérieures) sont nickel et que les couvertures sont bien coupées droites afin de simplifier la reliure à la colle !”.

Écart d’un seizième de pouce ? Contrôle du grain ? Rien ne lui échappe :
J’aime bien manipuler le papier, apprendre à opérer des nouvelles machines. Mais surtout sortir un beau produit final. De plus, j’aime bien me lancer chaque jour le défi de dépasser la quantité de production visée !

Sa règle d’or que tout le monde devrait suivre au quotidien :
Mon conseil est tout simplement une façon de travailler : mets-toi à la place de celui qui est après toi dans la chaîne de production ou le travail d’équipe, assure-toi de bien faire ta part pour que ce soit agréable pour le prochain.

Ce qu’il espère trouver au pied du sapin le 25 décembre :
Une carte d’accès à la bâtisse de BouquinBec, pour ne plus avoir à emprunter celle de Simon les fins de semaine où il y a besoin de venir produire des commandes en urgence !

Jean Dulac

Si BouquinBec participait à un tournoi de hockey, de soccer ou de rugby, Jean serait notre centre, notre attaquant de pointe ou notre trois-quart aile : un subtil mélange de vitesse, d’agilité et de finition, à qui revient la tâche importante de conclure en beauté notre travail d’équipe. Si vous le cherchez, engagez-vous prudemment dans le labyrinthe de l’atelier et vous le croiserez sûrement au détour d’un chariot, d’une machine de reliure ou d’une pile de boîtes de livraison : “Mon rôle est d’abord de finaliser la production des livres. Je m’occupe du travail de reliure, en m’assurant en permanence que le produit final soit tel que l’auteur(e) en a rêvé.

Je prépare ensuite les expéditions pour que les livres soient envoyés sans perte de temps. Que ce soit pour l’auteur(e) qui attend impatiemment son tirage ou pour un lecteur qui a acheté un livre sur notre librairie en ligne, je m’assure de traiter la commande le plus rapidement possible pour qu’ils puissent les avoir entre leurs mains en quelques jours à peine”.

Ce qu’il aime dans le fait de travailler chez BouquinBec :
C’est vraiment l’ambiance de l’équipe, le sens du collectif : quand il y a des commandes urgentes ou des périodes très chargées (ce qui arrive souvent), il y a toujours plusieurs personnes prêtes à mettre leur travail en pause et venir nous prêter main forte à l’atelier. Le tout dans une bonne humeur ambiante qui rend les choses tellement plus agréables.

Le fait d’avoir comme collègues de travail mes parents et l’un de mes frères est aussi forcément un peu particulier pour moi. C’est sûr que ça a demandé une petite période d’adaptation au début, mais… je les ai découverts sous un nouveau jour, et au final nos relations sont encore plus riches !

Le livre qu’il écrira (peut-être) en 2022 :
Ce serait un livre à destination des jeunes de ma génération, pour leur dire l’importance de réaliser qu’on a du temps, qu’il est important de le prendre et que toutes les portes sont ouvertes, à condition de ne pas se les fermer soi-même. Le titre serait probablement : « Écoutons-nous ».

Sa bonne résolution pour la nouvelle année :
Continuer à prendre mes marques et mes responsabilités, notamment au sein de l’atelier flambant neuf que nous allons inaugurer au mois de janvier : BouquinBec grandit encore et toujours !

Le responsable marketing

Louis de Bernis

L’endroit où vous le trouverez à coup sûr chez BouquinBec :
Vous naviguez sur notre site ? Vous parcourez nos réseaux sociaux ou nos vidéos ? Vous lisez nos infolettres et nos articles de blogue ? Et bien je suis un peu à tous ces endroits à la fois ! Je gère, prépare et anime nos différents contenus. Je m’assure que vous puissiez trouver facilement et rapidement toutes les informations dont vous avez besoin pour mener à bien votre projet de publication.

Ce qu’il aime le plus dans son travail :
Ma mission est d’être à l’écoute de la communauté des auteur(e)s, d’identifier les sujets qui les intéressent le plus et leur faire prendre conscience de tous les détails qu’il faut maîtriser pour publier son livre. Quand par la suite je constate le grand succès que rencontrent les guides que nous offrons gratuitement, et nos articles de blogue pratiques sur les logiciels d’écriture ou sur la manière de créer sa propre infolettre, je me dis que j’ai peut-être apporté ma petite pierre à la publication de nombreux livres. C’est une idée très réjouissante.

À quoi ressemble l’ambiance de travail chez BouquinBec :
Il y a un peu un côté “atelier du père Noël”… toute l’année ! Les auteur(e)s se succèdent dans les bureaux et font souvent des bonds de joie en découvrant enfin le tout premier exemplaire du projet sur lequel ils ont travaillé pendant des mois, voire des années. Le reste du temps, nous sommes bercés par le ronronnement des machines de l’atelier, duquel sortent en permanence des ribambelles de livres aux couvertures colorées…
La description peut faire sourire, mais j’exagère à peine : venez passer une journée ici et vous verrez !

Les projets qui l’ont le plus marqué en 2021 :
Je suis parfois amené à remplacer Sylvie lorsqu’elle doit s’absenter, et j’ai donc aussi le plaisir d’échanger directement avec certain(e)s auteur(e)s.
J’ai ainsi accompagné une conteuse renommée pour son premier livre : Contes et légendes folkloriques du Québec. J’ai aussi assisté à la publication de Le Secret d’Iauridhren, le 5ème livre de Marie-Jeanne Chaplain-Corriveau ; pour la petite anecdote, je me souviens qu’elle avait publié pour la première fois il y a près de 5 ans, alors que je venais tout juste de rejoindre l’aventure BouquinBec !

Le mot du président

Simon Dulac

Le projet de BouquinBec est né en France il y a plus de dix ans. J’ai participé à l’expérience Manolosanctis qui fut une sorte de comète dans le ciel de la BD française. Ce fut une expérience assez brève mais très marquante pour moi. L’idée de proposer une solution pour publier des livres à compte d’auteur(e) ne m’a jamais quittée.

Mon idée n’était pas seulement de saisir une opportunité pour faire des affaires. Je trouvais qu’il existait là une possibilité d’accompagner la libération de la parole dans nos sociétés en s’appuyant sur le média le plus ancien et le plus sérieux, je veux parler du livre bien-sûr. Avec une certaine utopie, il faut le reconnaître, Sylvie et moi, nous avons dès le départ décidé qu’il fallait proposer une solution qui offre le même niveau d’exigence linguistique et graphique que celui d’une maison d’édition, mais avec la flexibilité en plus, afin d’offrir à chaque auteur(e) une solution adaptée à son calendrier, à ses moyens et à ses ambitions.

Nous voulions créer une offre qui ne ressemble à aucune autre et je crois que nous y sommes parvenus. Ce dont je suis le plus fier, c’est le niveau d’engagement de toute l’équipe de traducteurs, de réviseurs, d’illustrateurs, de graphistes et d’imprimeurs qui entourent Sylvie, tous au service des auteur(e)s. Dans notre équipe, il règne une ambiance faite à la fois de rigueur et de ferveur, de compétence et de créativité. La grande force de BouquinBec c’est sa souplesse, sa capacité à s’adapter à chaque projet, à chaque auteur(e), quel que soit le sujet, quelle que soit la personne.

C’est toujours un bel accomplissement quand ce que vous avez créé vous échappe un peu, comme un enfant qu’on a élevé et qui s’épanouit. C’est une belle récompense de voir comme BouquinBec grandit et se perfectionne, au service d’auteur(e)s toujours plus créatifs.

Il y a près de dix ans, Sylvie et moi avons adopté sans difficulté le sourire québécois, cette façon d’associer une belle décontraction avec le goût du travail bien fait. BouquinBec est devenu en quelques années une référence au Québec. Pour des immigrés français comme nous le sommes, c’est une grande satisfaction qui nous ancre un peu plus ici… ou plutôt icitte, comme vous dites parfois.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.