";s:21:"divi_integration_body";s:1562:"

Vous êtes le ressort de votre inspiration: voici comment la cultiver

Août 20, 2017 | Inspiration et écriture

Vous écrivez, car vous en ressentez le besoin. Ce désir d’écrire est plus fort que vous. Vous transcrivez vos souvenirs, vos questionnements intérieurs, des bribes d’histoires… C’est un plaisir et vous voulez aller au bout de vos textes, écrire un livre. Avez-vous l’inspiration ? Vous vous posez la question.

Découvrez notre série d'articles “Conseils d'écriture”

1. Écrire plus et mieux en créant votre rythme d’écriture

2. Comment cultiver votre inspiration

3. Tisser votre fil conducteur et transformer vos idées en projet d’écriture

4. Assumez et renforcez votre style d’écrivain

5. Maîtrisez les étapes de l’écriture, de la conception de votre livre à sa publication

Commençons par le début. Qu’est-ce que l’inspiration ?
Le Petit Robert de la langue française* la définit comme le « souffle créateur qui anime les écrivains ». Et le dictionnaire de synonymes Trouvez le bon mot*, comme « une intuition, un éclair (de génie) ». Comme si l’inspiration tombait du ciel ! Comme si certains hommes ou femmes avaient de l’inspiration et les autres, non. Rassurez-vous, les dictionnaires se trompent. L’inspiration vient en écrivant.

Sarah Bigourdan, éditrice, fondatrice de l’entreprise Prêt-à-écrire, et collaboratrice de BouquinBec, vous explique comment créer votre boîte à idées d’écriture.
Pour écrire votre livre, vous devez reconnaître vos thèmes d’écriture. Ce sont des interrogations existentielles, insufflées par vos expériences de vie. Vous n’avez pas à les choisir, vous les portez en vous. L’exercice d’écriture suivant vous permet d’en prendre conscience.

Jeu d’écriture : vos mots-thèmes d’écriture
Durée approximative : de 10 à 30 minutes

• Placez une feuille blanche devant vous et notez vos cinq mots préférés.

• Puis, définissez-les en exprimant ce que vous ressentez (définition personnelle, souvenir important, émotion forte) : écrivez un paragraphe pour chaque mot.

• Inspirez-vous des mots préférés de Leïla Slimani, qui a gagné le prix Goncourt 2016.

• Notez ce qui vient comme ça vient, sans analyse.

• Le jour suivant, relisez vos notes. Soulignez ce qui vous apparaît comme essentiel : ce sont vos thèmes d’écriture.

Vous en doutez ? Recommencez l’exercice d’écriture dans un mois (sans relire votre premier jet). Les mêmes idées clés ressurgiront, car l’écriture part de vous, de votre vécu.

Autrement dit : libérez la dimension autobiographique de l’inspiration. C’est la clé pour cerner votre sujet d’écriture.

Vous souhaitez publier un livre ?

Retenez ceci : vos mots-thèmes constituent votre boîte à idées d’écriture.
À l’étape de l’écriture où vous explorez et creusez vos idées, ne pensez pas à la forme que vous leur donnerez. Ne vous demandez pas si vous écrirez un poème, un récit ou un roman. Prenez des notes. Faites et refaites le jeu d’écriture des mots-thèmes. Trouvez ce que vous voulez exprimer. Ne pensez pas (encore) au résultat, car vous bloqueriez votre inspiration.

Faites confiance à votre désir d’écrire. L’art, c’est une idée qu’on exagère.
Suivez l’exemple de Yôko Ogawa dont le roman Cristallisation secrète creuse l’idée de disparition.
Dans ce roman, les objets et les êtres disparaissent, des tasses à thé aux oiseaux en passant par les parfums. Ils ne se volatilisent pas, mais les hommes en oublient le nom et l’utilité. Leurs émotions et leurs souvenirs s’étiolent. Sont-ils voués à disparaître, eux aussi ? L’auteure explore les ravages de la peur et de l’oubli pour construire une métaphore des systèmes totalitaires.
Yôko Ogawa a exagéré l’idée de disparition pour bâtir son roman, les petites disparitions menant les unes après les autres à une disparition totale.

Appliquez cette technique d’écriture infaillible : allez au bout de vos idées et écrivez votre livre.

Un dernier conseil d’écriture
Surveillez la parution de notre prochain article, qui vous permettra de transformer vos idées en véritable projet d’écriture.

* Références :
Le Petit Robert de la langue française, 2015, page 1342
Trouvez le bon mot, Le Robert, 2014, page 312