Le Salon du Livre de Montréal est un événement important : une véritable fête du livre et des auteurs, à laquelle plus de 115 000 visiteurs participent chaque année.

Si vous avez publié un livre, c’est également pour vous un moyen efficace de vous faire connaître auprès du public, mais aussi auprès des différents acteurs du livre qui fréquentent le salon.

Le Salon du livre de Montréal se déroule chaque année au début de la deuxième quinzaine du mois de novembre. Il est primordial de bien s’y préparer afin de mettre toutes les chances de réussir de son côté. Nous allons donc vous donner quelques conseils pour qu’il se déroule de la meilleure façon possible pour vous.

L’inscription

Pour obtenir des séances de dédicaces, vous pouvez demander des heures de présence à une association d’auteurs dont vous faites partie. Si vous travaillez avec BouquinBec, vous pouvez nous contacter pour connaître les conditions de participation.

Si votre livre est disponible en librairie, il est possible de faire une demande spéciale auprès du Salon du Livre de Montréal pour obtenir un kiosque. La première étape est de remplir tous les formulaires du Salon relatifs à la réservation du kiosque et à tous les autres services offerts par le Salon. La date butoir pour faire sa demande est autour de mi-septembre. Vous trouverez tous les documents à remplir et informations sur le site du salon, sous l’onglet Exposants.

Vous devrez alors prévoir un budget minimum d’environ 3 600 $ (sans les taxes) pour un kiosque avec quatre tables. Il existe également des demi-kiosques, mais ils sont peu nombreux. Ils coûtent environ 2 000 $ (sans les taxes) et sont équipés de deux tables. Notez bien que d’autres services pourront vous être facturés: prise électrique, WiFi, etc.

Si vous envisagez de tenir votre kiosque pendant les six jours du Salon, nous vous conseillons d’engager des bénévoles qui pourront prendre le relais pendant quelques heures. La lumière, le bruit et l’achalandage peuvent être épuisants.

Avant le salon

Tout d’abord, vous ne devez pas arriver sur le salon sans avoir communiqué au préalable avec votre communauté. Voici votre calendrier d’envoi idéal :

01-nov  Envoi de votre première infolettre

04-nov  Première publication Facebook/Instagram

11-nov  Seconde publication Facebook/Instagram

15-nov  Envoi de votre seconde infolettre

18-nov  Troisième publication Facebook/Instagram

 

Ce que vous devez annoncer :

Le titre du livre que vous présenterez

Le prix de votre livre, surtout si vous faites une promotion pendant le salon

Le numéro et le nom du kiosque auquel vous serez en signature

Les heures exactes de vos séances de dédicace

Pendant le Salon

Que devez-vous apporter sur le kiosque ?

1. Vos livres, ne les oubliez surtout pas ! Cela peut sembler évident, mais sans doute à cause de l’excitation de l’événement nous avons malheureusement déjà vu certains auteurs oublier ce détail important…

2. Des signets pour les distribuer à votre public : un salon n’est pas forcément un endroit où l’on vend beaucoup de livres, mais avec un signet indiquant votre site internet ou votre page Facebook, vous donnerez aux personnes que vous rencontrerez la chance de commander plus tard votre livre.

3. Votre valise d’auteur.

Que contient la valise de l’auteur ? C’est notre excellente collaboratrice Catherine Hurtubise de Prêt-à-écrire qui, forte de ses années d’expérience dans l’édition, nous a communiqué la liste de tous ces objets qui pourront s’avérer indispensables lors de l’événement :

PRÉSENTATION

– Un ou deux chevalets pour présenter vos livres
– Éventuellement une affiche d’un format maximum de 13x19 pouces que vous pourrez accrocher à votre table
– Des crayons et du papier pour écrire (pour conserver les coordonnées de vos lecteurs ou bien noter vos idées)
– Un ruban de scotch, des élastiques
– Des enveloppes et des post-it

VENTE

– Une calculatrice pour faire vos comptes
– Une petite caisse, prévoyez environ 200 $ de change
– Un terminal Square pour récupérer les paiements par carte de débit/crédit
– Un carnet de reçus si on vous en réclame

AUTRE

– De l’eau car il fait chaud et sec dans un salon, surtout pendant les fins de semaine où l’affluence est élevée
– Une petite collation, surtout si vous avez une séance le matin et une autre l’après-midi
– Des mouchoirs
– Un chargeur de batterie pour votre cellulaire

Cette liste peut vous sembler superflue, mais une fois que vous serez au salon vous n’aurez pas le temps de sortir pour trouver ce genre de fournitures.

Un dernier conseil pour terminer : ne pitonnez pas sur votre téléphone pendant votre séance de dédicaces car il n’y a rien qui fasse plus mauvais effet qu’un auteur qui donne l’impression de s’ennuyer. Au contraire, cherchez à attirer l’œil des lecteurs en étant souriant et en les invitant à découvrir votre livre. Une fois la conversation engagée, présentez votre livre de manière succincte grâce à votre pitch de vente.

Si vous avez des contacts avec les médias, le salon du livre est l’endroit idéal pour fixer un rendez-vous à un journaliste ou donner une entrevue à une radio ou une télévision. Nous vous conseillons également d’assister à des conférences: le Salon en propose de nombreuses tout au long de l’événement, autour de sujets variés qui peuvent vous intéresser.

Enfin, n’oubliez pas non plus de vous amuser, car un salon du livre est un moment de plaisir, de partage et de rencontres !

Obtenez gratuitement tous nos guides !

Inscrivez-vous à notre infolettre mensuelle et découvrez dès aujourd'hui tous nos bons conseils pour réussir votre projet de livre : le processus d'écriture, la publication, la promotion, la vente en ligne...

Pin It on Pinterest